Ainsi parlait Tome 13 : Albert Schweitzer (édition bilingue français/allemand)

Traduit de l'ALLEMAND par JEAN-PAUL SORG

À propos

Après Respect de la vie (1996), L'Esprit et le Royaume (2015) et Psychopathologie du nationalisme (2016), Ainsi parlait Albert Schweitzer est le 4 e volume de textes de Schweitzer publié par Arfuyen.
Le 50e anniversaire de sa mort en 2015 a été le point de départ d'une prise de conscience de l'importance de la figure et de l'oeuvre de Schweitzer pour notre époque. Écrivain, philosophe, spécialiste de l'éthique, conférencier, théologien, historien des religions, musicien, biographe de Jean- Sébastien Bach.
Mais aussi inventeur de l'action humanitaire, adversaire acharné de l'arme nucléaire et théoricien de l'écologie la plus ouverte avec son concept clé de « Respect de la vie », inspiré du principe d'ahimsâ (« non-violence ») de l'hindouisme et du bouddhisme. Et, aussi, pour corriger une absurde idée reçue, ardent pourfendeur du colonialisme.
Né cinq ans après l'annexion de l'Alsace par le Reich allemand et victime des nationalismes de chaque rive du Rhin, Schweitzer a écrit l'ensemble de son oeuvre dans la langue qu'il a apprise à l'école, l'allemand, la langue de ses parents étant l'alsacien.
Nombre de ses ouvrages étant aujourd'hui indisponibles en français ou dans des traductions médiocres, ce volume Ainsi parlait Albert Schweitzer permet de disposer d'une synthèse de sa pensée dans des traductions entièrement nouvelles et en édition bilingue.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Albert Schweitzer

  • Traducteur

    JEAN-PAUL SORG

  • Éditeur

    Arfuyen

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    11/01/2018

  • Collection

    Ainsi Parlait

  • EAN

    9782845902619

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    170 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Multilingue   Broché  

Albert Schweitzer

Albert Schweitzer est né en 1875 à Kaysersberg, dans l'Alsace annexée par le Reich. Après des études de philosophie et de théologie à Strasbourg, il séjourne à Paris pour se perfectionner à l'orgue. En 1899, il côtoie à Berlin les grands esprits de son temps. Dès 1905 il perçoit la montée des périls et les dénonce dans un premier essai politique.
En automne 1905, il met à exécution sa décision de se consacrer au service d'autrui à partir de ses 30 ans et commence des études de médecine. Il s'embarque pour le Gabon en 1913 et construit de ses propres mains son premier hôpital à Lambaréné. En 1914, l'exercice de la médecine lui est interdit en tant que citoyen allemand,. Renvoyé en France, il est interné dans des camps de prisonniers. Ce n'est qu'en 1918 qu'il peut revenir en Alsace. Il entreprend des tournées internationales de conférences et de concerts pour financer la construction de son hôpital africain. En 1923 paraissent Le déclin et la restauration de la civilisation et La civilisation et l'éthique.
En 1924, il repart pour l'Afrique. Il fera quatorze séjours à Lambaréné. Le Prix Nobel de la Paix lui est attribué en 1953 au titre de l'année 1952. Lors de la remise de ce prix, il prononce un discours sur « Le problème de la paix dans le monde d'aujourd'hui». En 1957, et surtout en 1958, il dénonce sur Radio Oslo le danger des armes atomiques. Il meurt à Lambaréné en 1965 et repose en terre africaine.

empty