Les mémoires de la Méditerannée : Préhistoire et Antiquité (édition établie Roselyne de Ayala et Paule Braudel ; préface et note Jean Guilaine et Pierre Rouillard)

À propos

Ce livre est le fruit d'un vieil amoureux de la mer Intérieure qui en dévoile pour nous les balbutiements enrichis d'un savoir encyclopédique. L'historien des grands espaces et des longues durées apporte son métier et sa vision à la préhistoire et aux antiques civilisations qui, jusqu'à l'accomplissement de la conquête romaine, ont bordé et fait la Méditerranée.



Sommaire

Préface, par Jean Guilaine et Pierre Rouillard.
Avertissement.
PREMIÈRE PARTIE.
Chapitre I. Voir la mer.
Chapitre II. La longue marche jusqu'à la civilisation.
Chapitre III. La double naissance de la mer.
Chapitre IV. Des siècles d'unité : les mers du Levant de 2500 à 1200.
Chapitre V. Tout change du XIIe au VIIIe siècle.
DEUXIÈME PARTIE.
Chapitre VI. Les colonisations ou la découverte d'une Amérique : Xe-VIe siècle.
Chapitre VII. Le miracle grec .
Chapitre VIII. Rome devient la Méditerranée plus qu'entière.
Atlas cartographique.
Index.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782251453057

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    448 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    776 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Fernand Braudel

Après avoir enseigné l'histoire en Algérie, au Brésil et en France, Fernand Braudel (1902-1986) est mobilisé en 1939 puis fait prisonnier dans les camps de Mayence et de Lübeck où il écrit de mémoire sa thèse consacrée à la Méditerranée au temps de Philippe II, qu'il publiera ensuite et dont il prolongera les pistes de recherche à travers plusieurs ouvrages consacrés au monde méditerranéen. Président de l'École des Hautes Études (VIè section), fondateur et administrateur de la Maison des Sciences de l'Homme, il est élu en 1984 à l'Académie française. Ses travaux, menés au sein de « l'École des Annales », ont révolutionné l'historiographie contemporaine.

empty