Anges de la désolation

À propos

«Anges de la Désolation, je l'ai écrit à la lueur des bougies... C'est comme une cérémonie religieuse...» Ainsi Jack Kerouac décrit-il le recueillement qui a présidé à la rédaction de ce singulier épisode de la «légende de Duluoz», marqué par un réveil et le commencement d'une vie nouvelle à travers une langue nouvelle. Au cours de l'année qui a précédé la parution du légendaire Sur la route.Kerouac raconte comment son double biographique, vigie accrochée à la pente du pic de la Désolation, a retrouvé «le fil indestructible de la poésie impersonnelle», en dépit des désirs de succès, des promesses de gloire, des atermoiements, des surveillances, de l'hostilité des critiques, de la solitude et de sa propre peur («... les jours, non les heures passaient et je n'avais pas les tripes pour un saut de ce genre...»). Anges de la Désolation, «livre sacré» et sacrilège, est le récit de ce saut accompli, comme il se doit, in extremis. [...]Pierre Guglielmina.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782207165751

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    528 Pages

  • Longueur

    20.4 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    3.4 cm

  • Poids

    508 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jack Kerouac

Jack Kerouac est né à Lowell dans le Massachusetts en 1922. Son roman le plus célèbre, Sur la route, date de 1957 et l'installe comme l'une des voix majeures de la Beat Generation. Il est mort en 1969 en Floride, à l'âge de 47 ans.

empty