Asterix ou les lumieres de la civilisation - preface de pascal ory

À propos

La bande dessinée Astérix, universellement connue et traduite, dépasse largement l'audience nationale d'une parodie concernant "nos ancêtres les Gaulois". Quelle est cette part d'universel qui transcende les traductions en de multiples langues ? L'auteur montre que cette série se situe constamment entre civilisation et barbarie en confrontant une utopie villageoise démocratique à des régimes absolutistes voire totalitaires et que ce modèle ainsi "mis en scène" est lié à l'histoire personnelle des créateurs. Ce "décryptage" passionnant permet une nouvelle lecture de tous les thèmes et personnages de la célèbre bande dessinée.


Table des matières Préface -- Introduction Première partie : La fonction parentale des régimes politiques I -- Le fonctionnement secret de l'utopie villageoise : le druide, le barde, le chef, trois garants du principe de la limite -- les marques et emblêmes généalogiques de l'identité -- les rituels villageois, instituants symboliques de l'identité II -- L'absolutisme du pouvoir : César dictateur-empereur -- l'auto-mythification du souverain -- l'économie absolue du châtiment et de la grâce -- la faillite de la fabrique des sujets -- l'intervention des Gaulois ou les limites apposées à l'absolutisme III -- Les régimes barbares de l'indivision : l'utopie noire des Goths -- le naufrage de la désymbolisation, l'association pirate -- sortir de la barbarie Deuxième partie : Astérix et les critiques de la civilisation I -- Astérix, oeuvre gaullienne ? : le mythe gaulois, de la Révolution française à la Libération -- L'affaire Alix -- une thématique résistancialiste et anti-impérialiste -- régionalisme et centralisme -- la critique du capitalisme -- une sensibilité mendésienne II -- Le tournant de la mémoire collective sur les années de guerre : le double refoulement de Vichy, la maladie du corps politique français -- l'enrichissement économique sous l'Occupation -- la politique d'apaisement de la SDN -- la mise en cause du principe helvétique de neutralité -- le recel dans les banques suisses des biens spoliés par l'occupant -- l'obsession que le pire rate, la conjuration d'un naufrage de l'histoire III -- Un tournant de l'histoire de l'individualité, les années 1960-1970 : la satire du dépannage psy -- la satire d'une utopie théâtrale, le Living Theatre -- la revendication auto-gestionnaire -- la révolution des modèles de vie individuels -- les métamorphoses du politique Conclusion -- Bibliographie


Rayons : Sciences humaines & sociales > Anthropologie


  • Auteur(s)

    Nicolas Rouvière

  • Éditeur

    Puf

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    25/01/2006

  • EAN

    9782130552659

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    230 Pages

  • Longueur

    24.1 cm

  • Largeur

    15.6 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    395 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Nicolas Rouvière

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Nicolas Rouvière est maître de conférences à l'université Grenoble-Alpes, où il travaille sur la littérature populaire et la littérature de jeunesse. Il est l'auteur de trois ouvrages de référence sur Astérix, dont l'un a reçu en 2006 le prix Le Monde de la recherche universitaire, et il a dirigé en 2012 l'ouvrage de pédagogie Bande dessinée et enseignement des humanités. Il est aussi le scénariste de la série BD Lakaf dessinée par Filip Škoda.

empty